Retour sur le Black Sheriff de chez HSE, par Nico

L’habitation Saint-Etienne est née au début du XIXème siècle au Gros Morne, en Martinique. Après quelques turbulences, la distillerie a arrêté de fumer en 1988. Puis après avoir été rachetée par la famille Hayot en 1994, sa production a été transférée à la distillerie du Simon, au François (qui distille aussi pour les rhums Clément).

Entre 2008 et 2009, les rhums Saint-Etienne adoptent progressivement la nouvelle identité plus moderne de HSE.

Aujourd’hui, HSE produit 1 200 000 de litres de rhum par an et compte environ 6 000 fûts en vieillissement.

Alors que Clément avait été la première maison à proposer des rhums blancs millésimés avec sa canne bleue en 2001, HSE avait aussi entamé ce processus : les premiers blancs millésimés HSE distillés en 2000 on été mis en bouteille en 2005. Entre temps, ils ont été brassés et réduits pendant plus de 4 ans pour devenir de véritables rhums blancs de dégustation.

En 2009 apparaissent les premières Finitions du monde. Les deux premières éditions bénéficient d’un affinage en fûts de Sherry ou de Whisky tourbé. Puis la gamme commence à s’étoffer avec de nouvelles finitions en fûts de Whisky et de Sherry, suivies peu de temps après par des affinages en fûts de Sauternes ou de Porto et tout récemment en fûts de vin de Bordeaux.

 

V-HSE4070-HSE Black Sheriff 40° 70cl-ld-0000

Le Black Sheriff fait son entrée en 2014. C’est une sélection de rhums de trois à quatre ans d’âge majoritairement vieillis en fûts de bourbons américains, choisis dans les états du Kentucky & du Missouri.

Son profil est très marqué sur le bourbon et son côté gourmand rappellerait une marque bien connue de Whiskey du Tennessee. Son profil non-conventionnel dû à l’apport aromatique des types de fûts utilisés le singularise au regard du cahier des charges extrêmement strict de l’appellation AOC Martinique. Il sera alors classé dans la catégorie générique « Rhum des Antilles Françaises ». Comme elle l’avait déjà fait par le passé avec certaines finitions du monde, la maison HSE sort alors avec une certaine audace de la fameuse AOC pour ce produit. Il fallait se passer de cette certification reconnue et très balisée (mais garante essentielle d’un savoir-faire traditionnel) pour pouvoir proposer le rhum tel qu’il avait été conçu.

L’objectif du Black Sheriff est de proposer un rhum destiné aux cocktails, mais aussi à la dégustation « détente ». Selon moi ce rhum présente les avantages d’être un rhum agricole vieux vraiment sympa, bon marché et largement diffusé.

 

Je vous propose de le goûter avec moi :

Les rhums HSE ont pour la plupart un boisé blanc assez présent au nez. Ce boisé brut d’habitude fondu est ici beaucoup plus franc, il tire presque sur la noix grillée. On n’oublie pas qu’il s’agit d’un rhum agricole, la canne est bien au rendez-vous également. Le nez s’ouvre sur les fruits exotiques mûrs et les épices. Le boisé grillé est toujours au centre, il diffuse ses vagues chaleureuses de vanille, de miel et de cire d’abeille.

Ce nez devient vraiment sympa lorsqu’il est un peu aéré, il est alors assez vif, frais, un peu mentholé. Il est également plus fruité, ou du moins le fruité y est plus intégré. Le rhum est moins tannique, la canne est désormais comme confite. Avec du repos, la réglisse épicée et les fruits secs amènent de la profondeur. N’oublions pas le poivre gris qui dynamise le tout avec un côté sec et poudré.

En bouche, le rhum est très souple au départ, sur une canne à sucre bien ronde. Le boisé tient ses promesses, il est fumé, grillé, et domine la dégustation. Il est appuyé par un poivre très stimulant et goûteux. Le rhum qui ne s’est jamais départi de sa souplesse fond maintenant en notes de caramel.

La vanille et les fruits secs persistent au palais, évidemment le boisé est dans le spectre jusqu’au bout.

 

Voici un rhum honnête et sympathique, au rapport qualité / prix irréprochable. Ni très complexe ni très concentré, il est normalement dédié aux cocktails de par son boisé et son profil bourbon caramélisé. Il n’en reste pas moins un vrai rhum et n’aura pas à rougir en dégustation. On peut dire que c’est une belle alternative tropicale (et authentique) aux whiskeys bien connus.

 

HSE-SOUR-XL

Puisque l’on parle de cocktail, en voici un qui me plaît particulièrement et dont je voudrais vous donner la recette : HSE SOUR

Ce cocktail qui appartient à la catégorie des Sour, a une texture veloutée et gourmande.

Ingrédients

– 5 cl de Rhum Black Sheriff

– 2 cl de sirop de banane Flambée

– 2 cl de citron vert

– 1 blanc d’œuf

– 2 traits d’Angostura bitter

Verser tous les ingrédients dans le shaker. Shaker sans les glaçons pour émulsifier le blanc d’œuf. Ajouter les glaçons et shaker. Filtrer à l’aide d’une passoire fine. Bonne dégustation !

 

Nico

 

PS : bien entendu, vous pouvez commander les rhums de HSE et notamment le Black Sheriff sur notre site.

3

Pas encore de commentaire

Faire une réponse