Petite histoire des cocktails

Une petite histoire des cocktails

Déjà dans l’Antiquité on mélange les boissons alcoolisées avec d’autres ingrédients : les Romains et les Grecs savent ainsi agrémenter le vin de miel, d’épices et d’herbes…

Au 17e siècle, le punch apparaît dans les Caraïbes et au 18e siècle, la Royal Navy invente le grog.

Mais la première mention du mot cocktail n’apparaît qu’en 1806 dans un journal publié dans la ville d’Husdon (New York – USA). À l’époque, un cocktail est composé d’eau-de-vie, d’eau, de sucre, et des fameux bitters (comme celui créé par le Dr Johann Siegert, fondateur de la marque Angostura). Depuis lors, la définition change plusieurs fois. À la fin du 19e siècle, les Américains font la différence entre les cocktails (mélange préparé au shaker ou à la cuillère, et bu sans glace) et les mixed drinks. Aujourd’hui, le cocktail qualifie tout mélange ayant comme ingrédient de base une eau-de-vie.

 

Le cocktail : une histoire avant tout américaine

L’essor du cocktail dans les bars commence aux États-Unis. Dès les années 1860, les barmen se réunissent en association, et les premières célébrités apparaissent. A la fin du siècle, les cocktails comme le Manhattan et le Dry Martini sont déjà des grands classiques.

Au début du 20e siècle, l’essor des cocktails dépasse les frontières américaines grâce aux événements internationaux et à l’apparition des american drinks dans les grands établissements.

 

Des Américains à Cuba : l’essor du rhum

Lors de la prohibition qui sévit aux Etats-Unis entre 1919 et 1933, le cocktail permet aux Américains de masquer le très mauvais goût des alcools de contrebande. Les plus fortunés préfèrent partir en voyage à Cuba pour profiter de la qualité du rhum locale sous forme de cocktails préparés par des barmen américains réputés. A cette époque, La Havane devient le Paris des Caraïbes. Les cocktails à base de rhum les plus célèbres voient le jour à Cuba : Mojito, Daïquiri et Cuba Libre. L’engouement pour les cocktails ne fléchira qu’avec la Seconde Guerre Mondiale.

 

Un film qui redonne au cocktail ses lettres de noblesse

Jusqu’aux années 80, le cocktail perd en popularité, mais un film de Roger Donaldson qui met en vedette Tom Cruise relance l’intérêt du public. Les créations sont plus audacieuses et la confection devient un véritable spectacle. La fraîcheur des cocktails cubains conquiert le monde : le mojito et le cuba libre font partie des compositions les plus populaires.

Après cette petite histoire des cocktails, nous vous présenterons régulièrement les recettes des compositions à base de rhum les plus célèbres et des anecdotes surprenantes les concernant !

 

Olivier, de l’équipe Rhum Attitude

4

Pas encore de commentaire

Faire une réponse